AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La belle de Moscou, 1957

Aller en bas 

Ma note:
1/10
0%
 0% [ 0 ]
2/10
0%
 0% [ 0 ]
3/10
0%
 0% [ 0 ]
4/10
0%
 0% [ 0 ]
5/10
0%
 0% [ 0 ]
6/10
0%
 0% [ 0 ]
7/10
0%
 0% [ 0 ]
8/10
57%
 57% [ 4 ]
9/10
0%
 0% [ 0 ]
10/10
43%
 43% [ 3 ]
Total des votes : 7
 

AuteurMessage
Sailor G.Kelly
Lola Laverne
Lola Laverne
avatar

Nombre de messages : 823
Age : 105
Localisation : Sunset and Caden
Date d'inscription : 26/11/2005

MessageSujet: La belle de Moscou, 1957   Dim 29 Jan - 15:26

J'ai découvert ce film hier qui m'a dans l'ensemble bien plus: les danses sont très bonnes, les acteurs également (Peter Lorre m'a bien fait rire)...
Pourtant je ne sais pas trop quoi en penser. Il faut dire que cette comédie musicale sort un peu de l'ordinaire étant un film clairement anti-communiste. Personnellement, c'est la premier comédie musicale qui parle politique que je vois.
La Russie y est très clairement critiquée et le réalisateur n'y va d'ailleur pas de main morte: Cyd Charisse qui joue "la belle de Moscou" est représenté tels un robot qui n'est bonne qu'à servir sa patrie et qui s'interdit tout plaisir les considérant comme étant une perte de temps.
Les exemples ne manquent pas (critique de la place de la femme par rapport à l'homme ("toi, viens ici."), la censure des lettres...)
Une scène m'a particulièrement "refroidi": lorsque Cyd Charisse dit mérité d'être puni car elle a trahi son pays en ce laissant emporté par les plaisirs de Paris. Elle s'appuie sur le mur. Fred Astaire lui noue un foulard autour des yeux. Il se dirige vers une table puis ouvre une bouteille de champagne qui laisse retentir un "boum"...A cette instant, Cyd Charisse s'écroule...Cette scène fait bien sûr référence à une fusillade. Une scène ou l'on ne sait plu si l'on doit rire ou pas.


_________________

"If you've heard my kind of voice before, stop me!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gene.kelly.free.fr
Miss Nobody
Attention je suis un polisson -En plus, je mords-
avatar

Nombre de messages : 442
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: La belle de Moscou, 1957   Dim 29 Jan - 15:39

Je ne l'ai pas encore vu (oui, j'attend le 8 mars...) mais la scène dont tu parles me parrait en effet assez limite...
Je n'aime pas trop les films ayant des opinions politiques arrêtés, dont on ne sait trop quoi penser...
Est ce que cela doit influer sur notre avis? (ex: On dit tjs qu'Autant en emporte le vent est un film pro-sudiste, donc à la limite du racisme)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sailor G.Kelly
Lola Laverne
Lola Laverne
avatar

Nombre de messages : 823
Age : 105
Localisation : Sunset and Caden
Date d'inscription : 26/11/2005

MessageSujet: Re: La belle de Moscou, 1957   Dim 29 Jan - 15:52

Citation :
(oui, j'attend le 8 mars...)
Laughing Tu me fais rire, en tout cas, une chose est sûr le 8 mars sera un grand jour pour au moins 1 personne (heu, 2...moi aussi, j'ai hate même si j'ai déjà vu les 4 films attendus Razz nananananère)


Miss Nobody a écrit:
mais la scène dont tu parles me parrait en effet assez limite...
Je n'aime pas trop les films ayant des opinions politiques arrêtés, dont on ne sait trop quoi penser...

Oui c'est vraiment limite, personnellement cette scène m'a mis mal à l'aise.
Mais bon, je tente de faire abstraction de ce côté du film (même si ça n'est pas très facile, le film tournant presque qu'autour de ça) en retenant que Cyd Charisse est juste une femme qui se refuse à goûter aux plaisirs de la vie et qui se laisse peu à peu charmer par les charmes de Paris et les délices de la danse.
Mais ce film, bien qu'étant plaisant, est également très interressant à regarder, ne serait-ce que sur le plan historique.



Citation :
Est ce que cela doit influer sur notre avis? (ex: On dit tjs qu'Autant en emporte le vent est un film pro-sudiste, donc à la limite du racisme)

Non, je ne pense pas que cela doit influer sur notre avis mais en même temps le réalisteur ne se risquait pas non plus des masses puisque sa critique de la Russie était à l'époque de la sortie du film rejoint par la majorité des américains donc il n'était pas question, je pense, d'influencer l'opinion américaine.

_________________

"If you've heard my kind of voice before, stop me!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gene.kelly.free.fr
Merry
Joe Brady
avatar

Nombre de messages : 280
Localisation : Nord, près de Douai
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: La belle de Moscou, 1957   Dim 29 Jan - 16:26

Sailor G.Kelly a écrit:

une chose est sûr le 8 mars sera un grand jour pour au moins 1 personne (heu, 2...moi aussi)

3 ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merry
Joe Brady
avatar

Nombre de messages : 280
Localisation : Nord, près de Douai
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: La belle de Moscou, 1957   Dim 29 Jan - 16:33

Miss Nobody a écrit:

Je n'aime pas trop les films ayant des opinions politiques arrêtés, dont on ne sait trop quoi penser...
Est ce que cela doit influer sur notre avis?

C'est une question super intéressante ça...
Peut-être que si le film est très bon, ça peut passer, même si on est pas d'accord avec les idées qu'il cherche à exprimer... Comme disait Sailor ça peut avoir un intérêt historique aussi.
Mais à mon avis c'est très rare, parce que, comment définir un "bon film" ?
En général, c'est lié à notre sensibilité, donc quelque part à notre opinion.
Exemple : Le Dictateur de Charlie Chaplin, où il critique Hitler et sa politique, je vois pas très bien comment un pro-nazi pourrait aimer ce film ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sailor G.Kelly
Lola Laverne
Lola Laverne
avatar

Nombre de messages : 823
Age : 105
Localisation : Sunset and Caden
Date d'inscription : 26/11/2005

MessageSujet: Re: La belle de Moscou, 1957   Dim 29 Jan - 17:00

Merry a écrit:

En général, c'est lié à notre sensibilité, donc quelque part à notre opinion.
Exemple : Le Dictateur de Charlie Chaplin, où il critique Hitler et sa politique, je vois pas très bien comment un pro-nazi pourrait aimer ce film ! Wink

C'est sûr!

Et personnellement, j'adore ce film! :cheers:

_________________

"If you've heard my kind of voice before, stop me!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gene.kelly.free.fr
Miss Nobody
Attention je suis un polisson -En plus, je mords-
avatar

Nombre de messages : 442
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: La belle de Moscou, 1957   Sam 11 Mar - 13:42

Vu "la belle de moscou" hier (oui, je garde le meilleur _à savoir "on the town"_ pour la fin) et voilà ma critique publiée sur mon blog:

Une très bonne comédie musicale dont l’originalité première est de parler politique. En pleine guerre froide, Mamoulian, de nationalité russe, signe un film souffrant d’un manichéisme obligatoire (un capitalisme trop parfait contre une dictature communisme diabolisée) qui, estimons nous heureux, aurait pu être encore plus marqué, mais apporte une petite touche de nostalgie vis-à-vis d’une culture russe riche mais accablée par la dictature (voir scène finale, dans le cabaret « la vieille Russie », une Russie accueillante et heureuse). Mais, n’oublions pas que le climat de guerre froide n’est qu’une toile de fond, pour cette comédie musicale brillante qui est, avant tout, une ode à l’amour. Cyd Charisse y est absolument magnifique, dans toutes ses apparitions, surtout dans le ballet Silk Stocking (vraiment splendide) et forme avec Fred Astaire, certes un poil trop âgé pour jouer les lover et pour danser le rock’n roll, mais apportant au film une touche classe et rétro au film, le couple magique de « Tous en scène ». Exaltant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe
Harry Palmer
avatar

Nombre de messages : 40
Localisation : Haute-Garonne / Ariège
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: La belle de Moscou, 1957   Mar 14 Mar - 17:13

Vous me faites rire les filles; il ne faudrait oublier que la belle de moscou n'est que le remake de "ninotchka" avec Greta Garbo. Il y a longtemps que je ne l'ai pas vu, mais d'après mes souvenirs le scénario est très semblable au film avec Fred Astaire; et dans ce cas je pense que Mamoulian n'a eu que peu de latitude par rapport au scénario original, comme ça été souvent le cas à cette époque pour les remakes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sailor G.Kelly
Lola Laverne
Lola Laverne
avatar

Nombre de messages : 823
Age : 105
Localisation : Sunset and Caden
Date d'inscription : 26/11/2005

MessageSujet: Re: La belle de Moscou, 1957   Mar 14 Mar - 21:22

rodolphe a écrit:
Vous me faites rire les filles; il ne faudrait oublier que la belle de moscou n'est que le remake de "ninotchka" avec Greta Garbo. Il y a longtemps que je ne l'ai pas vu, mais d'après mes souvenirs le scénario est très semblable au film avec Fred Astaire; et dans ce cas je pense que Mamoulian n'a eu que peu de latitude par rapport au scénario original, comme ça été souvent le cas à cette époque pour les remakes.

C'est vrai? Surprised
En plus je l'ai en VHS Very Happy je l'avais eu pour même pas 2 euros sur une brocante Very Happy

_________________

"If you've heard my kind of voice before, stop me!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gene.kelly.free.fr
gkvp2001
Alec Howe
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 40
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: La belle de Moscou, 1957   Mer 15 Mar - 16:00

Ninotchka est disponible en DVD depuis le 8 mars 2006 Cool

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sfgk.free.fr
Merry
Joe Brady
avatar

Nombre de messages : 280
Localisation : Nord, près de Douai
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: La belle de Moscou, 1957   Sam 15 Avr - 15:34

Enfin vu... Je l'ai beaucoup aimé, j'ai trouvé les numéros excellents, les acteurs sont superbes (Cyd Charisse égale à elle-même et Fred Astaire, toujours la pêche), le film est très divertissant, beaucoup d'humour, et le contexte historique lui apporte quelque chose en plus.
J'aimerais beaucoup voir Ninotchka avec Greta Garbo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrsLockwood
Eddie Marsh
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 29
Localisation : Brigadoon
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Re: La belle de Moscou, 1957   Ven 24 Nov - 21:34

Je l'ai vu ! Critique :

Citation :
Un sujet pour le moins original, car il est rare que la comédie musicale, genre enjoué et idéaliste par excellence (à quelques exceptions près), se lance dans un propos à teneur politique. Le scénario est à première vue très caricatural, montrant le bonheur de la société de consommation et du capitalisme par rapport à la rigidité de l'URSS. Certes La belle de Moscou est très voire trop anti-communiste (on est en pleine Guerre Froide), mais pour son dernier film, Rouben Mamoulian (russe d'origine, faut-il le rappeler) manie avec délicatesse et humour sa mise en scène, pour éviter de tomber dans le manichéisme systématique. Les numéros d'acteur sont remarquables, notamment les seconds rôles Jules Munshin (tiens, encore lui !) et surtout Peter Lorre, dans un rôle à contre-emploi tout à fait jubilatoire. La malicieuse Janis Paige nous fait également un joli numéro. Quant à Fred Astaire, il trouve en Cyd Charisse une de ses meilleures partenaires, et les talents de danseuse de cette dernière sont particulièrement mis en avant, dans des solos comme l'exceptionnel numéro de "strip-tease à l'envers" (sur le magnifique thème Silk Stockings) ou encore Red Blues. Les musiques de Cole Porter (dont beaucoup composées spécialement pour le film) sont remarquables, et, mis à part la chanson Without love, aux paroles honteusement anti-féministes et de toute façon assez inutile, toutes les séquences chantées et dansées sont un régal. On a envie de les revoir cent fois ! Le duo Astaire-Charisse Fated to be mated, où le couple traverse différents décors de cinéma, est énergique et bluffant. C'est la belle Cyd qui est la star, cependant Fred Astaire, vieillissant mais toujours classe, se réserve un solo amusant et très réussi, Ritz, roll and rock qui sonne comme un passage de témoin à la nouvelle génération. L'ère des comédies musicales à l'ancienne est bel et bien sur le déclin, le rock'n'roll est maintenant roi. Brillant hommage final pour un film énergique et exaltant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecinedeanna.blogs.allocine.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La belle de Moscou, 1957   

Revenir en haut Aller en bas
 
La belle de Moscou, 1957
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HAÏTI : LES ÉLECTIONS DU 22 SEPTEMBRE 1957.
» BELLE TAPISSERIE
» Une très belle peinture
» galerie Tretiakov-Moscou !
» Belle étalon cherche femme...xD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Français Gene Kelly :: La Comédie Musicale-
Sauter vers: